Le dernier appartement et l’atelier de l’artiste



Eugène Delacroix (1798-1863) s’installe rue de Fürstenberg le 28 décembre 1857, abandonnant son atelier de la rue Notre-Dame-de-Lorette, trop éloigné de l’église Saint-Sulpice dont il a été chargé, dès 1849, de décorer une chapelle. Le calme du logement, sa localisation dans le quartier de son enfance, le petit jardin caché, surtout, ne laissent pas l’artiste indifférent. En prévision de son emménagement, il fait construire dans le jardin son atelier, dans lequel il a travaillé à la réalisation de nombre de ses chefs-d’oeuvre. Il demeure au 6, rue de Fürstenberg jusqu’à sa mort en 1863, sans héritier ni élève.