Un musée en hommage au maître



Le musée national Eugène-Delacroix ouvre ses portes en 1932, à l’initiative d’artistes, de collectionneurs et de conservateurs réunis autour du peintre Maurice Denis. Émus, près de soixante-dix ans après la disparition de Delacroix, du risque de destruction qui menaçait son ultime lieu de création, ils décident d’en faire ensemble un musée rendant hommage au travail du maître. Aucun d’entre eux n’avait connu l’artiste. Leur motivation puisait aux sources de l’admiration profonde qu’ils portaient à l’art de Delacroix. Cette admiration était née de l’observation de ses toiles et de ses dessins mais, aussi, de la lecture attentive du Journal du peintre, publié pour la première fois en 1893.